forum IZUBA énergies
Nous sommes actuellement le 21 Nov 2017 08:57 Les heures sont au format UTC + 1 heure



 Page 1 sur 1 [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: INFILTRATIONS
MessagePublié: 17 Déc 2014 11:36 
Novice

Inscrit le: 17 Déc 2014 11:18
Messages: 1
Bonjour,
Je ne sais pas la valeur à rentrer au niveau de l'infiltration n50 en vol/h.
Sur Perrenoud je rentre 1.7 m3/h/m2 mais sur Pleiades quelle valeur rentrer en vol/h
Merci d'avance

NICOLAS BIREBENT


Hors-ligne
   
 Sujet du message: Re: INFILTRATIONS
MessagePublié: 17 Déc 2014 12:17 
Gourou

Inscrit le: 09 Sep 2008 11:54
Messages: 434
Je renverrai à l'excellent travail d'Olivir (big up :wink: ) :
http://enerco.free.fr/widgets/infiltrations2/popup.html


"Se contenter de croire nous évite la pénible nécessité de penser", Isaac Asimov

Sobriété énergétique avant, Efficacité énergétique ensuite, énergies renouvelables enfin
(Environnement : avant, pendant, après)
Hors-ligne
   
 Sujet du message: Re: INFILTRATIONS
MessagePublié: 05 Août 2015 17:36 
Confirmé

Inscrit le: 02 Mai 2011 11:06
Messages: 15
Bonjour,

J'ai un cas à traiter d'une maison individuelle existante "bien" isolée mais de façon non étanche à l'air (d'où les guillements :lol: ) avec un n50 mesuré de 10 vol/h et un Q4 de 2.35 m3/h.m². Vol = 424 m3, At bat=335. La maison n'a pas de VMC.
Cette maison est de plus très exposée aux vents.... autant dire que les infiltrations sont donc loin d'être négligeables !
J'ai pensé à appliquer le calcul suivant la norme EN13790 (calculette gentillement réalisée par Olivir :D ), ce qui me donnerait un Qvinf de 1vol/h... d'après mon calcul manuel (Qv.Cp.DJU.24) et ma STD (les 2 concordent), les infiltrations compteraient alors pour 50% de mon besoin en chaleur. Mais ce résultat est au dessus du besoin en chaleur qui correspondrait aux consos réelles du bâtiment, ce qui me fait croire que le Qvinf est un peu moins fort que la valeur donnée par la norme EN13790. :|

Si maintenant je fais un calcul de puissance suivant la norme EN12831, en renseignant seulement le N50=10 vol/h dans l'onglet chauffage, j'ai seulement 10% de puissance en plus :cry: , alors que si je fais un calcul QvCp(19°C-Tbase), l'écart fait toujours 50%.

Que penser de tout çà ? moi je dirais que s'il y a du vent, le bâtiment est rapidement refroidi (c'est d'ailleurs ce que disent ses occupants 8) ) et que donc on se retrouve rapidemment dans des conditions assez proche de la statique, et que donc les 2 méthodes de calcul devraient converger sur ce cas là.

J'ai du mal à comprendre un tel écart, que je retrouve toujours sur ce type de projet (ce n'est à priori donc pas une erreur de modélisation). Qqun pourrait me dépanner ?


Hors-ligne
   
 Sujet du message: Re: INFILTRATIONS
MessagePublié: 06 Août 2015 10:23 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Avr 2010 08:47
Messages: 3094
Localisation: IZUBA énergies
jeannot a écrit:
Si maintenant je fais un calcul de puissance suivant la norme EN12831, en renseignant seulement le N50=10 vol/h dans l'onglet chauffage, j'ai seulement 10% de puissance en plus :cry: , alors que si je fais un calcul QvCp(19°C-Tbase), l'écart fait toujours 50%.

10% de puissance en plus au niveau de l'émetteur ou de la génération ?
Sur ce sujet, je vous invite à lire ce qui est indiqué ici dans le manuel.


Régis Bacabara
Tel. support : +33 (0)4 67 18 62 20
mail : support@izuba.fr

IZUBA énergies
35 Rue Gine
Ecoparc
34690 FABRÈGUES
Hors-ligne
   
 Sujet du message: Re: INFILTRATIONS
MessagePublié: 06 Août 2015 14:32 
Confirmé

Inscrit le: 02 Mai 2011 11:06
Messages: 15
Bonjour,

Non, ma question est au niveau global du bâtiment. les infiltrations représentent 800W parmi 8kW de déperditions totales (mur + toiture + plancher bas+ pont thermiques+ etc ...) suivant la norme EN12831 tandis que si je calcule à la main avec QvCp(19°-Tbase) à partir du Qvinfiltr donné par la calculette d'Olivir à partir du Q4 mesuré, les déperditions par les infiltrations représentent alors près de 4kW.
Le problème ne concerne le logiciel mais la méthode de détermination du débit à modéliser dans le logiciel à partir du Q4 mesuré à la porte soufflante. Les 2 méthodes (EN12831 intégrée dans Pléiades et EN13790 suivant widget) donnent des résultats difficilement compatibles. J'ai l'impression que la méthode EN13790 est très imprécise et que la EN12831 est erronée et du coup que la réalité se situe entre les 2..... de toutes façon il est clair que les fuites d'air sont quelque chose de très volatil :D et difficile à déterminer précisément.
Bref ma question est : comment intégrer une valeur mesurée de Q4 dans une modélisation en STD? et dans une modélisation statique?


Hors-ligne
   
 Sujet du message: Re: INFILTRATIONS
MessagePublié: 06 Août 2015 14:57 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Avr 2010 08:47
Messages: 3094
Localisation: IZUBA énergies
Si cela peut vous aider, voici un fichier Excel que l'on utilise en interne chez Izuba Energies (dans la partie bureau d'étude) pour effectuer ces conversions (Q4, N50 et vol/h).

Pièce jointe:
Calculette Infiltrations.xlsx [24.07 Kio]
Téléchargé 537 fois


Régis Bacabara
Tel. support : +33 (0)4 67 18 62 20
mail : support@izuba.fr

IZUBA énergies
35 Rue Gine
Ecoparc
34690 FABRÈGUES
Hors-ligne
   
 Sujet du message: Re: INFILTRATIONS
MessagePublié: 06 Août 2015 16:44 
Confirmé

Inscrit le: 02 Mai 2011 11:06
Messages: 15
Super !
En utilisant votre calculette interne cela me donne pour cette maison individuelle, en supposant que toutes les pièces ont plusieurs expositions : Qvinfiltr=0.5vol/h soit :
- la moitié de la valeur calculée par le widget EN13790
- 2.5x plus que le calcul de base 12831 intégré dans Pléiades sans re-modifier les coefficients d'exposition pièce par pièce.
- un débit d'infiltration qui me donne un résultat de STD compatible avec les consos réelles.
Donc je suis content :). Merci !!

Maintenant j'ai compris comment me servir de la case d'exposition au vent du module EN12831 de Pléiades (accessoirement, cela pourrait être bien si le logiciel permettait de modifier sa valeur par défaut au niveau du bâtiment).


Hors-ligne
   
 Sujet du message: Re: INFILTRATIONS
MessagePublié: 07 Août 2015 09:19 
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Avr 2010 08:47
Messages: 3094
Localisation: IZUBA énergies
Parfait.

jeannot a écrit:
cela pourrait être bien si le logiciel permettait de modifier sa valeur par défaut au niveau du bâtiment

Nous prenons note de cette remarque pour les futures améliorations du logiciel.


Régis Bacabara
Tel. support : +33 (0)4 67 18 62 20
mail : support@izuba.fr

IZUBA énergies
35 Rue Gine
Ecoparc
34690 FABRÈGUES
Hors-ligne
   
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
 Page 1 sur 1 [ 8 messages ] 


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Sylvain-aix and 5 invités


  •  Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum 
  •  Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum 
  •  Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum 
  •  Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum 
  •  Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum